Comment animer une rencontre de section en toute sécurité malgré la COVID-19

Comment animer une rencontre de section en toute sécurité malgré la COVID-19

Au cours des derniers mois, nous avons consulté la communauté scoute dans le cadre de webinaires, de sondages et de groupes de discussion pour en apprendre davantage sur les attentes relatives aux activités scoutes en personne. Ce qui ressort de ces échanges, c’est qu’une grande majorité d’animateurs et de parents veulent la certitude que la valeur fondamentale de Scouts Canada, la sécurité, demeurera au cœur de nos activités, et que la réalisation de rencontres stimulantes de plein air en personne se poursuivra. Afin de bien outiller nos sections et de planifier la reprise de rencontres en plein air en personne d’automne, Scouts Canada a mis sur pied une série de documents qui présentent les étapes nécessaires pour l’animation d’une rencontre en toute sécurité pendant la pandémie de COVID-19.

Documents sur l’état de préparation pour la COVID-19

Au cours des deux prochaines semaines, nous vous encourageons à prendre connaissance des documents et à nous faire parvenir vos commentaires à l’aide du formulaire intégré. Vos commentaires nous permettront d’améliorer nos protocoles et de réaliser des activités en personne sécuritaires à l’automne. Nous vous remercions à l’avance de votre temps. Nous prévoyons recevoir une importante quantité de commentaires, et nous ne pourrons pas répondre à tous les courriels. Cela dit, soyez assurés que vos commentaires seront pris en considération lors de la mise à jour du document.

Mise à jour concernant le nouveau coronavirus – le 20 avril 2020

Vidéo Recrutement des bénévoles

iphone sur un trépied
Cet été je travaille avec l’Équipe de communications fonctionnelles (Communications Functional Team) pour créer un vidéo pour le recrutement des bénévoles. Ce vidéo met l’emphase sur les expériences de nos membres.  Les concepts sont basés sur des témoignages personnels sur vidéo soumis par les bénévoles, les parents et les jeunes qui parlent de l’impact positif que leurs bénévolats ont eu sur leurs vies. Action: Pour ramasser le plus de témoignages possibles, veuillez communiquer ce message par le ‘’bouche à oreille’’ ou par courriel à vos membres, particulièrement les bénévoles, les parents et les jeunes.   Ce message sera aussi disponible sur sera envoyé à : Le Scoutisme à la maison Les courriels aux figurants de feux de camps virtuels Les médias sociaux Les participants au programme de porte-paroles jeunesses   Les points saillants: Cet été, Scouts Canada lance un projet vidéo dans le but de recruter de nouveaux bénévoles partout au Canada. Les membres peuvent soumettre des vidéos de 30 secondes pour partager l’impact positif du bénévolat au [email protected] avant le 10 juillet. Merci à l’avance pour votre aide, Anissa Stambouli Directrice adjointe, Communications   Scouts Canada – National Service Centre [email protected] C 613.868.3869 Il y a 2 pages dans le PDF suivant! Cliquez en haut à droite du PDF pour changer de page. Volunteer recruitment videofrench

Comment identifier un adulte de confiance ?

(à partir du site Web de Jeunesse, J’écoute)

Si tu as des difficultés avec les changements que la pandémie de COVID-19 apporte à ta vie quotidienne, ou avec la consommation de substances ou si tu subis de l’abus, ou toute autre chose, n’oublie pas, c’est important de contacter un adulte de confiance, tu n’es pas seul. Il y a des choses que tu peux faire pour améliorer la situation. Il est important de parler de ce qui se passe en t’adressant à quelqu’un en qui tu as confiance : UN ADULTE DE CONFIANCE.

Un adulte de confiance c’est quelqu’un qui est responsable, respecte tes limites et ne te demande pas de garder les secrets. Parler à un adulte de confiance va t’aider à te sentir écouté et à décider des prochaines étapes que tu pourras faire pour améliorer ta situation.

Il existe de nombreuses façons d’identifier un adulte de confiance dans ta vie. Un adulte de confiance c’est une personne qui est :

  • Réfléchie : la personne t’écoute avec attention et te croit lorsque tu lui dis ce qui se passe.
  • Digne de confiance : la personne est fiable, un confident et quelqu’un avec qui tu te sens à l’aise de parler.
  • Respectueuse : la personne est attentive à tes sentiments et à tes limites.
  • Utile : la personne fournit des conseils et t’aide à trouver des solutions à tes problèmes.
  • Bienveillante : la personne fait ce qui est le mieux pour toi, te donne la priorité et se soucie de ton bien-être mental et émotionnel et de ta sécurité physique.

Qui est un adulte de confiance dans ta vie ? C’est peut-être un parent, un ami ou ses patents, un adulte qui te connais bien, un enseignant ou toute autre personne avec laquelle tu te sens à l’aise et en qui tu peux avoir confiance.

N’oublie pas qu’il y a de l’aide disponible si tu en as besoin – tu peux toujours parler de ce que tu vis ou ce qui t’inquiète à une personne en qui tu as confiance comme un intervenants de Jeunesse, J’Écoute  https://jeunessejecoute.ca/  ou  de Tel-Jeune https://www.teljeunes.com/Accueil

Besoin d’aide maintenant? Tu peux joindre un intervenant

Jeunesse, J’écoute 24/7

Que se passe-t-il quand j’appelle?

D’abord, tu entendras ce message : « Bonjour! Bienvenue à Jeunesse, J’écoute. » Puis, on te demandera de choisir le service en français ou en anglais.

Tu entendras ensuite un message sur les appels faits à la blague. Certaines personnes sont simplement curieuses et veulent savoir ce qui va se passer s’ils appellent, sans avoir besoin de parler à un intervenant tout de suite. N’oublie pas que nos intervenants sont là pour t’aider, mais qu’ils doivent garder les lignes libres pour les jeunes qui ont besoin de parler à un intervenant.

Une fois qu’un intervenant répondra, il te demandera de quelle façon il peut t’aider. Ne t’inquiète pas si tu ne sais pas quoi répondre. Détends-toi. L’intervenant va te poser quelques questions pour entamer la conversation.

Appeler un intervenant de Jeunese, J’écoute:  1-800-668-6868 https://jeunessejecoute.ca/appelle-nous/

Texter avec un intervenant de Jeunesse, J’écoute: https://jeunessejecoute.ca/texto

Clavarder avec un intervenant Jeunesse J’écoute: https://jeunessejecoute.ca/clavarde-en-ligne/

À Tel-Jeunes 24/7 : https://www.teljeunes.com/Tel-jeunes

Appeler : 1-800 263-2266  / texter : 514 600-1002 / discuter en ligne

Prendre soin de soi tout en partageant de l'espace pendant COVID-19

(à partir du site Web de Jeunesse, J’écoute)

Partout au Canada et dans le monde, la pratique de la distance physique aide à ralentir la propagation de COVID-19. Cela signifie que nous passons peut-être beaucoup plus de temps à l’intérieur et, potentiellement, nous adaptons au partage de nos espaces de vie avec d’autres 24/7. Bien que nous nous adaptions tous à ces changements différemment, il est important que tout le monde partageant un espace de vie trouve un moyen de travailler ensemble. Et parfois, cela signifie se donner le temps de prendre soin de notre propre bien-être.

Voici quelques façons de prendre soin de votre santé mentale, émotionnelle, physique et spirituelle tout en partageant un espace de vie pendant l’épidémie de coronavirus :

 

  • Créer un horaire pour que chacun ait une idée générale de ce à quoi s’attendre tout au long de la journée ;
  • Parler aux gens qui sont avec toi de tes limites et définissez des lignes directrices, (par exemple, lorsque je suis assis sur ma chaise, cela signifie que j’ai «du temps pour moi», etc.). Encourage tout le monde à faire la même chose ;
  • Prévoir du temps pour communiquer avec tes amis ou des personnes qui ne vivent pas avec toi (par exemple avec un appel, un SMS, un e-mail, un chat vidéo, etc.) ;
  • Te connecter avec tes amis scouts et organiser des activités virtuelles (par exemple avec un appel, un SMS, un e-mail, un chat vidéo, etc.) ;
  • Faire des activités de Scoutisme à la maison avec ta famille et partage-les en ligne avec tes amis et contacts sur les réseaux sociaux (par exemple Facebook, Instagram, etc.) ;
  • Trouver un endroit calme et privé où tu peux passer du temps par toi-même (si tu le peux) ;
  • Changer les choses en passant du temps dans différents endroit de la maison ;
  • Passer du temps à l’extérieur pour se connecter avec la terre, la nature et la faune (tout en pratiquant l’éloignement physique) ;
  • Camper ou faire un pique-nique en famille dans ton jardin ;
  • Prévoir du temps pour faire des choses en famille (par exemple jouer à des jeux, regarder un film, partager des histoires, etc. ;
  • Essayez d’être gentil avec toi-même et de te permettre de ressentir tes émotions plutôt que de les mettre en bouteille (un exercice de relâchement des tensions peut t’aider à gérer les sentiments d’anxiété ou de stress);
  • Faire une liste des choses que tu peux faire avec ta famille ou par toi-même (par exemple, apprendre une nouvelle compétence / un nouveau passe-temps, cuisiner, lire, nettoyer, faire de l’artisanat, faire de l’exercice, etc.;
  • Écrire une lettre à d’autres jeunes pour partager ce que tu fais et comment tu te sens
  • si vous tu vis des difficultés, (abus, toxicomanie ou toute autre chose) n’oubliez pas de contacter un adulte de confiance
  • Travaillez ensemble pour vous protéger et rester en santé (te lavant souvent les mains, en toussant / en éternuant dans ton coude, etc.)
  • Rappelle-toi qu’il s’agit d’une situation temporaire – nous pouvons surmonter cela ensemble! Essaye de prendre les choses un jour à la fois.

Bien que nous ne sachions pas combien de temps dureront les mesures de distanciation sociale, tu peux faire plusieurs choses pour profiter de ce temps et prendre soin de toi.

N’oublie pas qu’il y a de l’aide disponible si tu en as besoin – tu peux toujours parler de ce que tu vis ou ce qui t’inquiète à une personne en qui tu as confiance comme un intervenants de Jeunesse, J’Écoute  https://jeunessejecoute.ca/  ou de  Tel-Jeune https://www.teljeunes.com/Accueil

Comment les autres jeunes vivent-ils avec la distanciation sociale?

Jeunesse, J’Écoute a contacté leur Conseil national de la jeunesse pour en savoir plus sur les manières dont ses membres gèrent la distanciation physique pendant la pandémie de COVID-19.

Voici des suggestions de jeunes comme toi :

  • Adapte ta routine (p. ex., sers-toi d’un calendrier pour organiser ta journée, etc.);
  • Prends une marche, fais une randonnée ou va courir (en demeurant à une distance sécuritaire des autres);
  • Organise une soirée Netflix virtuelle;
  • Joue à des jeux de société avec les membres de ta famille;
  • Prends des nouvelles de tes amis en leur envoyant des textos au moins une fois par jour;
  • Fais-toi une liste de ce que tu aimerais faire une fois que la pandémie sera une chose du passé;
  • Lis un bon livre ou une bande dessinée;
  • Pratique la création littéraire ou tiens un journal;
  • Cuisine;
  • Joue à des jeux vidéo, au Lego, fais un casse-tête ou des jeux de mots;
  • Fais des bricolages trouvés sur YouTube;
  • Prends un bain moussant;
  • Fais du yoga;
  • Fais une liste de toutes les choses que tu apprécies;
  • Essaie de nouveaux styles (p. ex., de vêtements, de maquillage, etc.);
  • Écoute ou joue de la musique;
  • Nettoie ou redécore ta chambre ou ton lieu de vie;
  • Colore, dessine ou lance-toi dans le graphisme;
  • Apprends une nouvelle compétence.

Bien que nous ne sachions pas combien de temps dureront les mesures de distanciation sociale, tu peux faire plusieurs choses pour profiter de ce temps et prendre soin de toi.

N’oublie pas qu’il y a de l’aide disponible si tu en as besoin – tu peux toujours parler de ce que tu vis ou ce qui t’inquiète à une personne en qui tu as confiance comme un intervenants de Jeunesse, J’Écoute  https://jeunessejecoute.ca/  ou  de Tel-Jeune https://www.teljeunes.com/Accueil

Comment vivre avec la distanciation sociale?

Voici quelques conseils qui te permettront de t’adapter à la distanciation sociale et de prendre soin de toi pendant l’épidémie :

  • Imagine différentes façons de prendre soin de toi-même;
  • Participe à une réunion ou une activité virtuelle de scouts avec d’autres scouts et animateurs (par exemple, chat vidéo, appel de groupe, etc.)
  • Fait des activités de Scoutisme à la maison (tu trouveras de nombreuses idées et ressources, des choses à faire et à partager avec ta famille et tes amis à:

https://www.scouts.ca/programs/scouting-at-home/overview.html

  • Organise une rencontre virtuelle avec des amis ou des membres de la famille pour passer du temps de qualité avec eux (p. ex., vidéo en ligne, appel de groupe, etc.);
  • Continue ton travail scolaireen utilisant des ressources d’apprentissage en ligne;
  • Planifie une chose que tu aimes beaucoup à chaque jour (p. ex., une soirée de jeux vidéo le lundi, une soirée cinéma le mardi, une soirée pizza le mercredi, etc.);
  • Appelle, envoie des textos, des courriels ou discute avec une personne avec laquelle tu n’as pas eu de contact depuis un certain temps;
  • Essaie de faire une cure de ‘’désintoxication numérique’’,ne serait-ce que pour faire une pause des gros titres stressants;
  • Mange des aliments sains(tu peux mettre du piment dans ta cuisine en essayant de nouvelles recettes);
  • Fais preuve de créativité dans la façon dont tu fais de l’exercice(de nombreuses activités physiques ludiques à faire à la maison sont disponibles sur des sites comme YouTube);
  • Rattrape le sommeilperdu, repose-toi et détends-toi;
  • Essaie de faire preuve de flexibilité, parce que les choses vont continuer à évoluer et à changer;

N’oublie pas qu’il y a de l’aide disponible si tu en as besoin – tu peux toujours parler de ce que tu vis ou de ce qui t’inquiète à une personne en qui tu as confiance comme un intervenants de Jeunesse, J’Écoute  https://jeunessejecoute.ca/  ou  de Tel-Jeune https://www.teljeunes.com/Accueil

Comment gérer la distanciation sociale pendant la COVID-19

(site de Jeunesse, J’écoute)

‘’Les écoles sont fermées, les événements sont annulés, plus de sport, plus de réunions et d’activités scoutes en personne, et je dois garder une distance sociale alors je ne peux pas voir mes amis… à cause du nouveau coronavirus, je dois m’adapter à beaucoup de changements ..’’

Qu’est-ce que la distanciation sociale?

La distanciation sociale, qui consiste à garder une certaine distance (2 mètres) entre les personnes, c’est un moyen de ralentir la propagation de la COVID-19. Il ne s’agit pas de couper les liens sociaux, mais de se donner de l’espace pour éviter d’attraper ou de propager la maladie, on l’appelle aussi distanciation physique.

La distanciation sociale peut provoquer différentes émotions chez les gens.

  • Certaines personnes peuvent aimer avoir un rythme de vie plus lent et passer plus de temps à la maison, donc ça va bien.
  • D’autres peuvent ressentir du stress, de la peur, de l’anxiété ou de l’isolement lorsque confrontés à la solitude.

Il est tout à fait normal que tu ressentes différentes émotions en ce moment, mais tu peux trouver du réconfort dans le fait que tu ne vis pas cela en solitaire — nous traversons cette épreuve ensemble.

Il est important:

  • De se laver les mains et d‘avoir une bonne hygiène (et d’encourager les personnes autour de toi à faire la même chose) ;
  • D’éviter tout contact physique avec des personnes qui ne sont pas des membres de la famille;
  • De rester à au moins 2 mètres (environ 6 pieds) des autres (en public);
  • De rester chez soi autant que possible;
  • D’éviter les foules;
  • D’être attentif au contact direct avec des personnes plus vulnérables au virus (p. ex., les personnes âgées de 65 ans ou plus comme tes grands-parents, celles atteintes d’autres maladies, etc.)

N’oublie pas qu’il y a de l’aide disponible si tu en as besoin – tu peux toujours parler de ce que tu vis ou de ce qui t’inquiète à une personne en qui tu as confiance comme un intervenants de Jeunesse, J’Écoute  https://jeunessejecoute.ca/  ou  de Tel-Jeune https://www.teljeunes.com/Accueil

​ Nouveau Coronavirus (COVID-19) : Communiquer avec les bénévoles et les parents

Destinataires : Équipe nationale de services, responsables des conseils, commissaires de groupe et membres de soutien aux groupes
Scouts Canada est très attentif aux préoccupations du public concernant le nouveau coronavirus (COVID-19). Bien que l’Agence de la santé publique du Canada ait évalué le risque pour la santé publique comme étant faible au Canada, nous prenons certaines précautions pour maintenir la sécurité de nos membres alors qu’ils continuent de participer à leurs activités scoutes.
Pour s’assurer que nous fournissons les plus récentes directives à suivre à nos scouts, nos parents et nos jeunes, Scouts Canada redirige tous ses membres vers les ressources tenues à jour par le gouvernement du Canada et les agences de santé reconnues. Nous suggérons aux groupes, aux responsables d’événements et aux conseils de s’abstenir de fournir des conseils médicaux ou des avis préventifs additionnels.
Nous continuerons de surveiller la situation pour déterminer les répercussions possibles sur les contingents internationaux, les événements majeurs et la participation aux camps d’été, et nous fournirons, au besoin, un soutien directement aux équipes de gestion des événements. Pour l’instant, Scouts Canada ne prévoit pas annuler d’événements ou de camps ; nous nous attendons à ce que, de concert avec les équipes organisatrices, nous suivions les directives locales, provinciales et fédérales.
Nous sommes conscients que cette période peut représenter une source de stress additionnel pour nos jeunes et nos membres, il est important de reconnaître les impacts psychologiques de la situation actuelle, y compris les impacts potentiels sur la planification des réunions et des événements, ainsi que les préoccupations directes en matière de santé. Visitez le site de l’OMS pour obtenir de plus amples renseignements et ressources à cet effet.
Dans un esprit d’entraide, comme le veut notre promesse scoute, nous encourageons nos groupes, nos sections et toute la communauté scoute à maintenir un dialogue ouvert à ce sujet, et à apporter du soutien et de l’aide au besoin.
Pour quiconque souhaite en savoir plus sur la réponse de Scouts Canada face à cette situation, veuillez les diriger vers notre mise à jour concernant le Coronavirus qui dirige les utilisateurs vers les ressources du gouvernement et les agences de la santé.
Salutations scoutes,
Andrew Price — Commissaire général et DG
Tim Welch — Commissaire national
Annabelle Loder — Commissaire nationale à la jeunesse

We will continue to monitor the situation for potential impacts on International Contingents, major events and summer camp attendance, and provide support as required directly to the organizing Event Management teams. At this time, Scouts Canada is not planning to cancel events or camps; the expectation is that we, along with organizing teams, will follow local, provincial and federal guidance for direction.
Recognizing that this may be a stressful time for our youth, parents and Scouters, it is important to acknowledge the psychological impacts of the current situation, including potential impacts to meeting and event plans as well as direct health concerns. For mental wellness considerations during this time of concern, WHO offers guidance on addressing wellbeing and stress for individuals, families and youth.
In the spirit of helping others, as is our Scout Promise, we encourage our Groups, Sections and membership community to maintain open dialogue with each other, provide support and offer help if required.
For anyone interested in learning more about Scouts Canada’s response, please direct them to our Coronavirus Update which guides users to government and health agency resources.
Yours in Scouting,
Andrew Price — Executive Commissioner and CEO
Tim Welch — National Commissioner
Annabelle Loder — National Youth Commissioner

Nomination – Commissaire de conseil – Conseil du Québec

George Craigie

Chers Scouts,

J’ai le plaisir d’annoncer la nomination immédiate de George Craigie au poste de commissaire du conseil du Québéc.

George a rejoint le mouvement de scoutisme en tant que louveteau, puis éclaireur, aventurier et enfin en tant que jeune leader. Son point culminant dans le scoutisme a été sa participation à CJ’77, dans I.P.E., et aux nombreux souvenirs des camps de louveteaux et de scouts en Nouvelle-Écosse. Après l’université, une carrière qui l’a amené à Montréal, et une jeune famille, il inscrit son fils dans les louveteaux du groupe St Thomas a Becket de la région Ouest de l’île de Montréal. Peu de temps après, on lui a demandé d’aider et, peu de temps après, il est retourné au scoutisme en tant qu’assistant scout avec les louveteaux. Il a rejoint Scouts avec son fils et est devenu par la suite un leader avec les scouts, puis le commissaire de groupe. Il a ensuite assumé un autre rôle en tant que commissaire de groupe pour le groupe du Fairview Centennial, est devenu commissaire de secteur pour West Island et, plus récemment, il a occupé le rôle de Commissaire adjoint au conseil – camps et propriétés.

Sur le plan professionnel, George a poursuivi ses études et sa carrière dans les domaines de la logistique, des achats et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement. Il a occupé divers postes de direction de plus en plus importants au sein de la direction de McKesson Canada, actuellement directeur principal des opérations d’approvisionnement. George est très actif dans son secteur et son développement professionnel, notamment en occupant des rôles de leadership auprès de la Supply Chain Management Association et de GS1 Canada. Il se passionne pour la navigation de plaisance et pour les loisirs a été impliqué en tant qu’officier et entraîneur au sein des escadrons canadiens de voile et de puissance. Pour se détendre, George aime faire du camping et passer du temps en plein air avec sa famille.

Vous pouvez contacter George par courriel à [email protected].

Nous souhaitons la bienvenue à George dans ses nouvelles fonctions, oeuvrant dans le cadre de la CK3 pour proposer des aventures de scoutisme amusantes et sûres à nos membres et aider Scouts Canada à atteindre ses 5 priorités.

Bien à vous dans le scoutisme

 

 

Tim Welch

Commissaire national